• Jasmin

Le juteux marché du transfert d'argent


Le Libra, cette monnaie digitale développée par Facebook et 27 autres grandes entreprises, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans l’univers financier. Annoncé pour le premier trimestre 2020, Mark Zuckerberg a affirmé qu’avec le Libra il serait aussi facile d’effectuer un transfert d’argent que d’envoyer une photo. L’arrivée de cette cryptomonnaie vient relancer la course à l’innovation dans cet univers déjà très dynamique. Le marché de base est porté par les besoins des migrants mais la démocratisation des technologies mobiles et l’arrivée des géants du numérique chaque jour plus concrète sont les moteurs du moment. Dernier exemple en date, Paypal annonce aujourd'hui le lancement de Xoom, son service de transfert d'argent à l'international, disponible dans une trentaine de pays européens et vers 130 pays à travers le monde. Le marché mondial du transfert d'argent s'élève à près de 700 milliards US dollars dont 22 envoyés à l'étranger par des Français, un tiers de ces sommes ayant pour destination le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, le Vietnam, le Sénégal ou la Chine. Avec une augmentation proche des 10% entre 2017 et 2018, le transfert d'argent représente un marché juteux qui attise les convoitises. Bon nombre de prétendants (néo banques, fintechs ou GAFA) tentent leur chance pour essayer de détrôner les opérateurs historiques, les banques ou institutions spécialisées telles Western Union et MoneyGram. Ces dernières ont su s'imposer en répondant à un réel besoin de simplifier la circulation des flux financiers mais aussi en travaillant la notion d'expérience client pour en faire le point de passage obligé des populations ayant besoin de ce type de services. Elles ont su donner une impulsion nouvelle alors que les banques traditionnelles peinent à trouver des solutions percutantes au delà des partenariats et des ajustements tarifaires. La mondialisation s'est traduite par une augmentation de la mobilité, parfois subie mais souvent le reflet d'un monde plus ouvert dans ses échanges commerciaux, éducatifs et culturels (expatriation, immigration, études ou encore tourisme). Envoyer de l’argent à l’étranger est ainsi progressivement devenu monnaie courante et une nécessité de la vie au quotidien. * Comment repositionner l’offre des banques pour répondre aux nouvelles exigences du marché ? * Les géants du numérique sont ils les prochains leaders du secteur ? * Quels sont les atouts des fintechs et néo banques aujourd’hui ? * Les cryptomonnaies sont elles le futur du transfert d’argent ? Contenu de l'étude, timing et budget, info@groupe-jasmin.com

15 Rue Léon Blum 33150 Cenon, France

05 56 40 00 44

© Jasmin | tous droits réservés, y compris traduction