• Jasmin

Réinventons l’approche des seniors


Près de 22 millions de Français ont aujourd’hui plus de 55 ans. Le vieillissement de la population entraîne l’apparition d’une gamme de produits et de services de plus en plus large. Tous les domaines sont concernés par la Silver Economy : santé, tourisme, habitat, transports, communication (tablettes, téléphones…), sécurité mais aussi les services financiers. Le chiffre de 130 milliards d’euros à l’horizon 2020 créé par cette nouvelle économie est même avancé par le gouvernement. Banquiers et assureurs ont bien saisi l’enjeu de miser sur cette population en forte croissance et ils tentent de s’inscrire dans cette tendance. Selon les statistiques, ils représenteraient 2/3 de l’épargne et 45% des encours de crédits à la consommation. Le potentiel est immense et pourtant la cible reste sensible à la façon dont on communique avec elle : la Banque des Seniors lancée en 2002 a fermé 5 ans plus tard, les derniers produits estampillés seniors ont pour beaucoup disparu avec l’arrêt de CMP Banque et des questions se posent sur le prêt viager hypothécaire commercialisé uniquement aujourd'hui par Crédit Foncier. L’hétérogénéité de la cible complexifie la donne. Les besoins financiers et attentes sont multiples et variés, ils diffèrent fortement d’un senior à l’autre. Au côté de ceux dits actifs, autonomes et indépendants, jeunes jusqu’à leurs 80 ans, qui voyagent, profitent de leurs petits-enfants et pratiquent des activités physiques, …, il existe la problématique des dépendants, ainsi que ceux dont la particularité est de vivre sous le seuil de pauvreté. Aujourd’hui, les opérateurs restent discrets sur ce segment et adaptent leurs offres en fonction des aspirations des retraités. La posture dominante repose sur le conseil avec des conseillers spécialisés sur les problématiques des seniors, le coaching financier pour le passage à la retraite par exemple. Le développement des offres connexes est à la mode avec les objets connectés qui enrichissent les gammes assurance ou encore la conciergerie pour une logique de services plus aboutie, à l’image du partenariat entre la start-up Lulu dans ma rue et la Société Générale. Insurtechs et fintechs sont elles plus offensives, investissent par exemple le portage immobilier (vente à réméré), innovent sur le viager ou proposent des solutions pour aider les petits-enfants à devenir propriétaires. Le sujet de la transmission intergénérationnelle est prégnant. * Quelles sont les différentes facettes du portrait des seniors ? * Qui sont les acteurs les plus en avance pour répondre efficacement à leurs besoins ? * Comment réinventer l'approche sur une cible qui refuse la stigmatisation ? Contenu, timing et budget, info@groupe-jasmin.com

15 Rue Léon Blum 33150 Cenon, France

05 56 40 00 44

© Jasmin | tous droits réservés, y compris traduction