• Jasmin

Protection Juridique, la tranquillité assurée


Autour d'1 milliard et demi d'Euros de cotisations en 2018 après avoir franchi le cap symbolique du milliard en 2013, nul doute, la Protection Juridique est un marché à part dans l'assurance dommages.


Il semble bien parti sur sa lancée pour atteindre rapidement les 2 milliards, porté par une dynamique annuelle comprise entre 5 et 10% et un potentiel certain lié au faible équipement des Français.


Certes, le bien vivre ensemble est devenu un enjeu majeur d'éducation pour nos sociétés. Pourtant, avec la judiciarisation croissante des rapports humains, notre vie sociale se trouve rythmée par les conflits, que ce soit dans la sphère privée ou dans l'exercice de notre profession. Ces litiges doivent être gérés et, dans le contexte, une bonne protection juridique a toute sa place !


Historiquement, la protection juridique était souvent intégrée en service plus d'un contrat d'assurance auto ou habitation ou alors d'une carte de paiement ou encore même offerte pour 1 an lors d'une opération de rachat de crédits.


Invisible et méconnue, elle avait un modèle économique bien assis car de fait peu utilisée par les clients.


Progressivement, de nouveaux modèles marketing ont été testés par les opérateurs, en association avec des produits GAV ou Santé avant de devenir un produit à part entière, réponse aux maux de la vie dans une société post moderne dans laquelle les consommateurs expérimentent de nouveaux formats de distribution, explorent le monde et consomment sans frontières, s'exposant à de nouveaux risques.


Droit de l'urbanisme, droit de la construction, droit de la consommation, droit de la famille, droit du travail, ..., les sources de conflit semblent infinies et les sujets classiques de mitoyenneté ou bornage entre voisins se sont mondialisés.

Nous sommes en effet tous devenus voisins sur la planète numérique : usurpation d'identité, cyber harcèlement, fraude aux moyens de paiement, ...


Il y a aussi les erreurs médicales, les achats non conformes, les conflits avec l'employeur, les problèmes entre héritiers lors des successions, les différends avec les administrations, ... On estime ainsi que 7 Français sur 10 seront confrontés à un litige sérieux au cours de leur vie et qu'ils auront besoin d'être soutenus par un professionnel du droit pour être renseigné ou pour négocier devant les tribunaux pour les cas extrêmes.


C'est sur ce terreau fertile que le marché prospère et les leaders se structurent pour répondre à l'ensemble des besoins clients. Ces derniers comprennent progressivement l'utilité de ce genre de services et sont de plus en plus alertes quant à son utilisation.


La logique de total servicing déployée par les leaders qui visent la totale prise en charge de la contrainte pour une satisfaction maximale du client a ses limites avec la hausse des sinistralités et le coût des moyens à mettre en oeuvre pour répondre aux demandes d'accompagnement les plus lourdes.


Dans un secteur juridique réputé conservateur, 2017 avait marqué l’arrivée des legaltechs sur le marché de la protection juridique pour le compte des assureurs comme Predictice que nous avions interviewée dans le cadre de notre Observatoire de l'Innovation à l'International.

La start up permettait à l'époque d'anticiper les chances de succès du recours en justice d'un client en exploitant grâce à l'intelligence artificielle les bases de données contenant des millions de procès établis.


En 2018 et 2019, les insurtechs se sont positionnées sur les segments marketing peu ou mal travaillés par les acteurs traditionnels et ont revisité les process pour davantage de fluidité avec le renfort de technologies comme les robots courtiers et le machine learning.


* Qui sont les acteurs les plus dynamiques sur ce marché aux fondamentaux renouvelés ?

* Quel regard portent les consommateurs sur la démocratisation de la protection juridique ?

* Les clients souscrivent ils pour se protéger uniquement ou pour être en capacité de présenter les affaires devant les tribunaux ?

* Comment les produits peuvent-ils s'adapter aux moments clés de la vie des clients ?

Contenu de l'étude, timing et budget, info@groupe-jasmin.com