• Jasmin

Prélèvement à la source, comment aider les Français ?



Bouleversement pour les ménages français ! A partir du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source (PAS) entrera en vigueur.


Les salaires, les pensions de retraite, les allocations chômage et les rentes viagères à titre gratuit subiront une retenue mensuelle appliquée directement par l’organisme qui verse la rémunération.

Cette mesure va chambouler la trésorerie des contribuables. Jusque-là, les foyers qui choisissaient le paiement par tiers (4 ménages sur 10) pouvaient utiliser leurs ressources disponibles pour régler les dépenses courantes (factures, emprunts, loyers, alimentations…) avant de s’acquitter de l’IR.

Désormais, il ne sera plus possible pour ces foyers d’effectuer des paiements par acompte ; ce qui peut se traduire par une perte de pouvoir d’achat et par un sentiment de perte de contrôle.

Les professionnels du crédit immobilier, courtiers en tête, ont bien saisi la difficulté que va représenter ce changement de mode de calcul pour les foyers français notamment lorsque ces derniers voudront accéder à la propriété.

Les banques ont, elles, tout intérêt à mesurer l’incidence du prélèvement à la source face à la demande de crédits conso et immo, ainsi que l’impact sur l’arbitrage vis-à-vis des postes de dépenses. Les acteurs financiers doivent proposer des solutions pragmatiques et notamment à destination des clients les plus fragiles (RAC, systématisation du découvert, réévaluation des conditions d’octroi d’accès au crédit, …), et ce afin d’éviter que leur taux d’endettement ne soit trop élevé à la fin du mois.


Toutes ces évolutions revêtent un caractère stratégique pour les acteurs de la BFA souhaitant mieux cibler besoins et attentes de leurs clients. Dans ce contexte, notre étude visera à cerner les implications du PAS sur les ménages.


Pour cela, JASMIN vous propose une étude qualitative basée sur des entretiens approfondis afin de comprendre comment les consommateurs parviennent à gérer leur budget dans ce nouveau contexte fiscal. * Quelle perception du prélèvement à la source ? Craintes ou bénéfices ? * Quel impact sur le pouvoir d’achat des consommateurs ? * Les français vont-ils revoir leur projet immobilier à la baisse ? * Quelles stratégies pour mieux gérer ses dépenses et éviter des situations de découvert ? * Les consommateurs sont-ils satisfaits des offres actuellement proposées par leur partenaire bancaire ? * Quel accompagnement et quel(s) conseils attendent-ils de leur partenaire financier dans ce nouveau contexte ?


Contenu, timing et budget, info@groupe-jasmin.com