• Jasmin

Transformer l'essai Open Banking

Mis à jour : mai 28


Le géant mondial des paiements Visa vient de débourser la somme incroyable de 5 milliards de dollars pour acheter la fintech californienne Plaid et se positionner royalement sur le sujet majeur de l'Open Banking.


Le concept n'est certes pas nouveau car certaines banques ouvrent déjà leur système d'information à leurs consœurs qui souhaitent sous traiter certains services.


Il a toutefois pris une autre dimension depuis DSP2 et largement dépassé l'entre-soi puisque la réglementation impose désormais aux opérateurs financiers le partage des données de leurs clients à des tiers.


BBVA avait en son temps marqué les esprits avec le lancement d'Open Marketplace qui stimulait les liens entre ses Business Units et l'éco système fintechs.


Carrefour Banque, au Brésil, a plus récemment initié une marketplace 100% digitale avec SutHub, spécialiste de la transformation digitale en assurance.


Les exemples sont aujourd'hui légion et le rythme des annonces est quasi quotidien.


Après la phase de défiance où les barbares voulaient disrupter le monde bancaire et les banques défendre leur pré carré, un nouveau modèle collaboratif est né. Il repose en partie sur les APIs (Application Program Interface), qui permettent à un logiciel d’offrir des services à d’autres logiciels.


Il s'agit d'une réelle opportunité pour les acteurs financiers, à condition d’adopter la bonne stratégie et les combinaisons idoines : full service provider (produits développés et distribués par la banque), utility (mise à disposition des infrastructures de la banque), supplier (produits développés par la banque mais distribués par un tiers) ou interface (produits d’entreprises tierces distribués par la banque).


En termes d’évolution des produits et services bancaires, ce rapprochement permettra de répondre aux nouveaux usages des consommateurs, d’améliorer les services offerts, de développer un parcours fluide et sans couture mais également de diversifier les sources de revenus des acteurs traditionnels.


* Quelles sont les stratégies adoptées par les différents acteurs en matière d’Open Banking ?

* Comment optimiser la coopération entre acteurs traditionnels et acteurs de la tech ?

* Cette nouvelle coopération permettra t'elle de contrer l’émergence des GAFA ?

* Comment passer de l'investissement opportuniste à une stratégie davantage globale ?


Timing de l'étude, contenu et budget, info@groupe-jasmin.com

 

05 56 40 00 44

15 Rue Léon Blum 33150 Cenon, France

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© Jasmin | tous droits réservés