• Jasmin

Nouveaux enjeux pour l’assurance évènementielle


Alors que l’Europe s’apprête à accueillir l’Euro de Football et l’Asie les Jeux Olympiques, la situation sanitaire suscite de nouvelles interrogations sur le déroulement des compétitions sportives.

Les deux épreuves phares prévues initialement en 2020 ont en effet été reportées et se tiendront l’été prochain.

Néanmoins, rien ne garantit la présence de supporters dans les stades.

Cela relève d’un véritable casse-tête pour les organisateurs d’évènements en cas d’éventuel report et/ou d’annulation prévue.

Si certains d’entre eux parviennent à être indemnisés grâce à une assurance annulation couvrant les risques épidémiques (Wimbledon à hauteur de 131 mds€ pour l’annulation de l’édition 2020 du tournoi), dans les faits, très peu souscrivent à ce type d'assurance, et encore moins à la clause épidémie, dont le prix est très élevé.

Moins de 10% des clubs professionnels des championnats de football ou rugby estiment aujourd’hui être assurés pour des annulations de rencontres.

Les assureurs voient notamment arriver des clients plus prévoyants, choisissant d’assurer des événements très en amont, à l’instar de la Coupe du Monde de rugby 2023. C’est le pari proposé par Phenomen, courtier spécialisé dans l'assurance spectacle, qui a annoncé le lancement d’un produit d'assurance annulation des billets vendus.

L’accent porte sur la réactivité puisque l’assuré aura la possibilité d’être remboursé intégralement du billet en cas de huit clos, sur remise d'un justificatif (arrêt maladie, annulation de transports, acte de décès, etc.). S’il n’en possède pas, il sera remboursé à hauteur de 70 %. Le tout, sous 48h.

En assurance annulation spectacle, il convient néanmoins de distinguer l’assurance événements à destination des professionnels, producteurs de spectacles et fédérations sportives, de l’assurance billetterie à destination des particuliers.

Pour les acteurs spécialistes de l’assurance billetterie, à l’instar de l’assurtech Seyna, l’année 2020 n’a pas été mauvaise. De fait, cette assurance ne couvre pas l’annulation d’un concert mais le souscripteur particulier s’il se trouve – à titre individuel – empêché de se rendre à l’événement. Sur ce type de produit, les sinistres n’ont donc pas particulièrement augmenté en 2020.

Quant aux assureurs spécialisés en assurance annulation divertissement à destination des professionnels, l’année n’a pas été au beau fixe. Phenomen estime, par exemple, avoir payé 25 M€ de couverture auprès de ses clients pour le seul premier semestre 2020 (dont plus de 10 M€ pour un seul sinistre).

Pour 2021, les assureurs et courtiers devraient connaître une nouvelle embellie sur les primes, mais pas sur les volumes. On estime d’ailleurs une hausse très significative des prix : près de 50 % de hausse selon les classes de risque et jusqu’à 100 % dans certains cas.

Dans ce contexte mouvant, il est intéressant d’analyser l’enjeu des acteurs du marché de l’assurance billetterie pour les particuliers mais aussi de s’intéresser à ceux spécialisés dans l’annulation d’évènements pour les organisateurs.

Dès lors, nous tenterons donc de répondre aux questions suivantes :

* Quels sont les enjeux de l’assurance spectacle annulation pour les acteurs financiers ?

* Quelle place pour les assureurs traditionnels ?

* Quelles tendances pour les assurtech ?


Nouveaux enjeux pour l’assurance évèneme
.
• 3.69MB

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout