• Jasmin

Et si demain on louait tout ?


L’intérêt des Français pour les formules locatives ne se limite plus aujourd’hui au seul secteur automobile et son usage devrait rapidement s’étendre à d’autres univers de consommation …

Le coût croissant des technologies et la rapidité d'obsolescence sont des moteurs importants pour cette tendance qui semble s'inscrire durablement dans les habitudes de consommation.


Après les early adopters et jeunes générations d'actifs qui ont étrenné le concept c'est aujourd'hui l'ensemble des clientèles qui semble s'intéresser à ces formules consacrant l'usage sur la propriété, au même titre que l'abonnement dans le domaine des services à la personne.


Louera t-on demain son lave-vaisselle pendant 5 ans pour en obtenir ensuite un plus récent ? Financera t-on son téléviseur grâce à une formule locative avec ou sans option d'achat ?


Longtemps la location a concerné des durées courtes, pour des événements particuliers de type anniversaire, mariage, vacances ou loisirs. Le marché semble aujourd'hui davantage s'orienter vers les moyennes et longues durées pour faciliter la consommation de biens d'équipement coûteux, avec ou sans maintenance, dans une logique de totale prise en charge de la contrainte.


Ces nouveaux comportements poussent les Directions Marketing à modifier leur stratégie de séduction des consommateurs et à investiguer l’ensemble des composantes du parcours client.


Côté Distribution, les loueurs sont avant tout des entreprises spécialisées (Evollis, Lokéo,…) mais les enseignes de Grande Distribution se lancent également dans le développement d’offres de location dans l'objectif de fidéliser leur clientèle mais aussi de réinventer la notion de services pour contrer les acteurs du e-commerce.


Les SFS sont particulièrement vigilantes, elles ne souhaitent pas se laisser distancer sur le thème comme cela a pu être le cas dans le passé au sujet de l'automobile par les captives des constructeurs. Ainsi elles se positionnent cette fois ci davantage en avance de phase pour répondre présent et construisent des offres de location en propre ou en partenariat avec des acteurs spécialisés. * Comment évolue l'appétence des consommateurs vis à vis de la location hors automobile ? * Quel regard portent les Français sur le modèle locatif ? Est il une réelle alternative pour eux ?

* Quel est le niveau de satisfaction vis à vis de l'offre existante ?

* Les formules locatives peuvent-elles devenir un nouveau levier de fidélisation ?

Contenu, timing et budget info@groupe-jasmin.com