• Jasmin

Mieux aider les familles monoparentales

Mis à jour : avr. 12


La notion de couple a fortement évolué ces dernières années. Les parcours personnels sont davantage empreints d'instabilité et de nouveaux modèles familiaux émergent. La monoparentalité est ainsi devenue un phénomène de société. Elle a doublé en 20 ans et concerne aujourd’hui près d’un quart des familles en France. Les foyers monoparentaux affichent souvent des niveaux de vie plus bas et une précarité sociale accrue : - des taux de chômage et d'inactivité plus élevés ; - une qualité d’emploi dégradée (temps partiel, CDD, emplois aidés) ; - des difficultés d'accès au logement (20% des familles) ; - davantage de dossiers de surendettement (1 dossier sur 2). - Un tiers d'entre eux vit sous le seuil de pauvreté. Cela n'a pas échappé aux pouvoirs publics qui les soutiennent avec l'Allocation pour Parent Isolé (1976) ou encore récemment en novembre 2017 avec l'augmentation de 30% de l'aide à la garde d'enfants pour les familles monoparentales. L'objectif est d'aider les chefs de famille isolés à reprendre un emploi ou mieux concilier vies familiale et professionnelle. A l’heure actuelle, peu d’initiatives sont engagées de la part des acteurs financiers. Il existe peu d'offres labellisées famille monoparentale mais certains acteurs et notamment les assureurs s'intéressent à cette cible avec des offres dédiées assurance-nouveau-départ, des Prêts Perso divorce, ou encore des GAV intégrant des options spécifiques. En 2013, La Banque Postale avait lancé L'Appui, plateforme d’information et d’orientation bancaire et budgétaire en cas de coups durs (séparation, difficultés financières, etc…). A l'international, les offres sont beaucoup plus marquées et couvrent une diversité de besoins avec des cartes de crédit spécial divorce, du coaching familial et budgétaire, ou encore des crédits immobiliers et personnels pour les mères élevant seules leurs enfants. Cela n'a pas échappé aux pouvoirs publics et notamment à Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes qui a annoncé mi-septembre, le lancement d’une grande enquête au sujet de la monoparentalité en France qui durera un an. La monoparentalité n’est pas un phénomène nouveau, mais son visage évolue.

* peut-on dresser un portrait type des familles monoparentales ? * quelles sont les difficultés rencontrées tout au long de ce parcours ? * quels sont les acteurs les mieux positionnés sur ce marché en France ? * comment adapter les offres à leurs besoins sans les stigmatiser ? Contenu de l'étude, timing et budget, info@groupe-jasmin.com

 

05 56 40 00 44

15 Rue Léon Blum 33150 Cenon, France

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© Jasmin | tous droits réservés