• Jasmin

L'incroyable ascension des dépôts à vue


La progression des dépôts à vue interpelle tous les opérateurs financiers tant elle est spectaculaire, songez donc, +59% entre 2013 et avril 2019 !

Cette situation inédite, alors que le rendement des produits financiers comme les taux d’intérêts sont en baisse constante, est le reflet d'une époque où il devient préférable d’être emprunteur plutôt qu’épargnant, avec des placements financiers rongés lentement mais sûrement par l’inflation.

Pourtant, jamais les épargnants n’ont laissé dormir autant d’argent sur leurs comptes courants et les livrets d’épargne réglementés. La rémunération en berne des produits sans risques et parfois leur mauvaise presse dans le contexte, ont peu d’influence sur le comportement financier très prudent des Français.

La tendance reste pour l'heure à l’attentisme et ils privilégient l’épargne simple, liquide, indolore fiscalement, à risque zéro et ce au détriment de la consommation alors même que le pouvoir d’achat figure en hausse en 2019.

Certains ne prennent même plus la peine de s’occuper de leur épargne, laissant leurs comptes courants se remplir … Résultat, ils se retrouvent en situation paradoxale avec des liquidités mais pas de placements intéressants pour leur profil de risque dans une conjoncture morose.

Pour les acteurs financiers, cela pose une énième problématique de stabilité : comment fidéliser des clients déposants ayant une vision incertaine et court termiste ?

Pour cela, il convient de s’interroger sur les anticipations futures des ménages, un indicateur pertinent pour décrypter leur comportement financier et il apparaît primordial de comprendre leurs attentes pour proposer des solutions produits et services pérennes à ces problématiques.


Contenu de l'étude, timing et budget, info@groupe-jasmin.com