• Jasmin

Le découvert cherche son marketing

Mis à jour : avr. 11


Avec près de 8,5 milliards d’encours et une progression de plus de 35% en 10 ans, le découvert est une pépite qui gagnerait certainement à être positionnée comme un produit phare dans les gammes à destination des particuliers, à l'instar de la Protection Juridique ou encore de l'Assurance Des Emprunteurs. Sa progression reflète la fragilité de l'époque, entre envolée des dépôts sur les comptes à vue et collecte record sur le Livret A. 40% des Français se disent ainsi régulièrement à découvert et 15% y recourent tous les mois, un phénomène qui touche toutes les CSP et catégories de population. Pour autant, ce produit de confort ou d'urgence selon les cas souffre d'une image désastreuse alors même qu'il pallie le moindre usage du crédit renouvelable en France. Il y a les niveaux de marge crédit appliqués par les opérateurs bien sûr mais surtout les commissions d'intervention qui, bien que plafonnées et revues plusieurs fois à la baisse par les autorités tutélaires, ont toujours mauvaise presse. Différentes études menées récemment permettent de constater un montant moyen du découvert en baisse et un recours en revanche plus fréquent. Il y a là certainement l'occasion pour les banques de (ré)inventer le marketing et la communication de ce produit en tenant compte de la perméabilité du découvert avec les produits courts de crédit à la consommation mais aussi d'épargne court terme. Au delà des outils classiques proposés par les banques (outils de gestion budgétaire, alertes SMS, ...), les fintechs s'insèrent dans la chaîne de valeur et proposent des solutions innovantes à l'image de Dave aux Etats Unis ou récemment Moneyzeen en France qui permettent d'agir avant que le découvert ne survienne avec des solutions moins coûteuses. Les SFS pourraient également proposer des services à haute valeur perçue dans le cadre de leur intégration bancaire et notamment pour tout ce qui relève de l'accompagnement, de la prévention et de l’éducation financière. * Comment les différents acteurs appréhendent ils cette thématique du court terme ? * Où en est le marché du découvert et quelles sont les passerelles marché les + efficaces ? * Quelles sont les attentes des consommateurs vis à vis de la gestion budgétaire ? Contenu de l'étude, timing et budget, info@groupe-jasmin.com

Suivre

Contact

05 56 40 00 44

Adresse

15 Rue Léon Blum 33150 Cenon, France

© Jasmin | tous droits réservés, y compris traduction