• Jasmin

Les conventions obsèques



Le marché des conventions obsèques a fait récemment l'objet de nombreuses polémiques.

L'association 60 millions de consommateurs juge en effet ces contrats abusifs, avec une absence de revalorisation du capital-décès dans le temps, des cotisations à perte et des difficultés à débloquer les sommes au moment venu. En parallèle, le projet de loi Sapin 2 limite à 2,5% les frais d'entrée et sur versements. Selon les parlementaires, cette limitation des frais ne serait pas économiquement viable pour les contrats obsèques et pourrait lourdement peser sur leur commercialisation.

Pourtant, les enjeux autour de ce marché sont de taille : il s'agit de l'un des segments les plus porteurs du marché de la prévoyance individuelle. Au 31 décembre 2015, 4,1 millions de contrats obsèques ont été souscrits et le chiffre d'affaires annuel s'éléve à 1,3 milliard d'Euros.

Soucieux d'épargner aux proches le poids du financement des funérailles, 500.000 Français souscrivent un contrat de ce type chaque année. Les seniors de plus de 80 ans constituent naturellement le cœur de cible mais la proportion des ménages aux revenus modestes atteint désormais un tiers des ventes. Ces contrats, proposés par les acteurs de la bancassurance, concernent en grande majorité des contrats en capital, à près de 80%, et détrônent ainsi la place des leaders historiques, les pompes funèbres, qui distribuent des contrats en prestations. La dynamique du marché est renforcée par différents critères économiques et sociaux : * Vieillissement de la population, * Communication renforcée autour des offres, * Dynamisme commercial des nouveaux entrants, * Inclusion des contrats dans des solutions globales en matière de prévoyance, * Hausse du coût des obsèques. Autre atout majeur, le digital a transformé le rapport des individus à un sujet autrement tabou.

Il a en outre encouragé le développement de nombreuses innovations, parfois insolites, telles que des cimetières virtuels, des sépultures connectées, le suivi des obsèques en temps réel, les coffres-forts numériques ou encore les sites de crowdfunding dédiés au financement des funérailles.


Dans ce contexte, nous tenterons de répondre aux questions suivantes :

* Quelle est la place des contrats d'assurance obsèques dans les solutions de Prévoyance ?

* Quels sont les stratégies adoptées par les acteurs pour encourager la distribution de ces contrats et accroître le taux d'équipement des Français ?

* Quels sont leurs axes de différenciation et d'innovation en termes d'offres et de services associés ?

Contenu de l'étude, timing et budget, nous contacter

#prévoyance #distribution #services #barbares #banquiers #assureurs