• Jasmin

L'épargne salariale se porte bien



Plus de 110 milliards d'Euros fructifient actuellement sur les comptes dédiés à cette épargne qui concerne près de 10 millions de salariés !

De fait, la part dédiée dans le patrimoine des Français ne cesse de croître.

Au global, le complément de rémunération dégagé par l'ensemble des dispositifs (participation, intéressement, plan d'épargne d'entreprise (PEE) et plan d'épargne retraite collectif (Perco)) s'est élevé à plus de 2.300 € en moyenne par salarié en 2014, soit 42 € de plus qu'en 2013.

S'il est vrai que l'épargne salariale concerne en priorité les salariés des grandes entreprises (plus de 90% de leurs salariés en sont équipés), les TPE/PME se convertissent peu à peu au système.

Au début des années 2000, seuls 3% des salariés français des entreprises de moins de 50 salariés avaient accès à ce type d'intéressement.

Fin 2014, ils étaient plus de 20% et aujourd'hui, tous les spécialistes du secteur s'attendent à une poursuite de ce mouvement.

En effet, un an après la mise en place du dispositif Macron destiné à dynamiser le marché, les premiers effets positifs se font déjà sentir.

Le cabinet ERES, acteur indépendant du secteur, enregistre deux fois plus de demandes des TPE pour mettre en place des accords d'intéressement.

Le forfait social est passé de 20 à 16% sur tous les dispositifs de retraite d'épargne salariale (PERCO) et même de 20 à 8% pour les entreprises de moins de 50 salariés adoptant pour la première fois des accords d'intéressement ou de participation.

Néanmoins, plus de 40% des avoirs détenus en épargne salariale sont placés dans des produits qui affichent un rendement nul. Le manque de culture financière des particuliers et le défaut d'information de la part des entreprises expliquent en partie ce phénomène.

Dans ce contexte, les acteurs multiplient les efforts afin de proposer des offres simples et packagées par taille d'entreprise et développent des produits périphériques à l'image des crédits à la consommation adossés à cette épargne.

Par ailleurs, le marché continue de se concentrer.

En février 2015, Federal Finance, la filiale de gestion du Crédit Mutuel Arkéa, a confié la gestion administrative de ses comptes d'épargne salariale à S2E, une plateforme commune déjà partagée par 5 teneurs de compte (Société Générale, BNP Paribas, HSBC, Axa et Crédit du Nord).


* Comment va évoluer ce marché ? La croissance va-t-elle se poursuivre ?

* Quelles sont les stratégies à adopter pour booster la rémunération de cette épargne ? Pédagogie, diversification des fonds…

* Quels sont les outils à privilégier par les acteurs afin des conquérir les TPE/PME ?

Contenu de l'étude, timing et budget, nous contacter

#épargne #TPE #PME